Recette : Concentré de Cannabis pour ingestion

Beaucoup de patients qui usent de cannabis médical ne souhaitent pas fumer en raison des risques liés à la santé ou pour d’autres raisons personnelles. Fumer du cannabis fournit les cannabinoïdes actifs en quelques secondes. Ils sont absorbés dans les poumons et arrivent directement au cerveau via le sang. Le même effet peut être obtenu avec un vaporisateur, qui est plus sain que fumer de la matière végétale en combustion. Comme les effets du cannabis inhalés sont rapides, il est facile pour les patients de doser simplement en attendant une minute ou deux entre les bouffées.

Le cannabis par voie orale est absorbé d’une manière très différente de l’inhalation (qu’elle soit sous forme de vapeur ou de fumée de combustion). Le tube digestif absorbe progressivement les cannabinoïdes. Ce processus dure d’une à deux heures. Le cannabis est traité d’abord par le foie, qui transforme certains cannabinoïdes, dont une grande partie de delta-9-thc, en 11-hydroxy-delta9-thc *.
Administré par voie orale, le cannabis nécessite une dose quatre à dix fois supérieure à l’équivalent fumé afin d’obtenir le même effet. Par voie orale, le cannabis peut donc poser un problème de dosage.

Le concentré est conçu pour résoudre ces problèmes. La plupart des concentrés sont faits pour être administrés par voie sublinguale. Des sociétés pharmaceutiques anglaises travaillent actuellement sur un extrait de cannabis « en spray » qui pourrait être utilisé sous la langue d’une manière similaire. Ces sprays ne devraient pas être approuvés pour une utilisation aux États-Unis avant des années et devraient coûter très cher. L’absorption par l’approvisionnement en sang artériel sous la langue s’effectue en quelques secondes. Une astuce consiste à ne pas avaler la dose mais beaucoup de patients ajoutent leur concentré à une tasse de thé ou de jus de canneberge pour faciliter la digestion. Lorsque le concentré est utilisé dans une boisson, l’absorption sera plus lente que par voie sublinguale. Bien que le concentré absorbé dans l’estomac vide arrive en quelques minutes, la conversion dans le foie reste, tout comme la difficulté de titration de la dose. Habituellement, une dose de concentré est fournie au moyen d’un compte-gouttes ou d’une cuillère à café. En règle générale, la dose est de 3 à 4 gouttes ou bien plus en fonction de la puissance du concentré et des exigences du patient.

Les méthodes énumérées ci-dessous détaillent deux principales modes de préparation de concentrés. Bien que les méthodes soient optimisées pour la pureté et la puissance, en fin de compte la qualité du concentré sera largement déterminée par la pureté et la puissance du cannabis utilisé pour le faire. Un autre élément à noter en ce qui concerne la matière de départ pour le concentré est la sélection de la souche par le patient ou le soignant. Une règle empirique consiste à sélectionner des souches à dominante Indica pour les crampes musculaires et la spasticité, et des variétés à dominante Sativa pour soulager la douleur. En réalité, cependant, la souche est souvent inconnue ou mal caractérisée. Les essais et les erreurs sont généralement le meilleur moyen pour sélectionner la souche appropriée et surtout en trouver la dose appropriée.


Règles générales :

Le concentré est une extraction des cannabinoïdes actifs de la matière végétale. Le cannabis contient de nombreux composés chimiques qui peuvent soit irriter l’estomac soit avoir mauvais goût. L’un des objectifs de l’extraction est de sécuriser les cannabinoïdes, tout en enlevant le plus de terpènes et de chlorophylle possible. Les concentrés devraient être entreposés dans le noir, dans des contenants hermétiques en verre foncé, à température ambiante ou en dessous. Évitez les contenants de plastique. L’éthanol dans le concentré peut solubiliser certains des vinyles libres dans le plastique.

Méthode à froid à l’éthanol :

(Everclear **, Rhum 151 ***, Vodka)

Faire un concentré préserve l’intégrité des cannabinoïdes. Pour être efficace, cette méthode nécessite une forte teneur en cannabinoïdes comme des têtes ou du hash fait à partir de petite manucure. Le matériau doit être exempt de moisissure et sec.
Utilisation de têtes – mettre les têtes sèches dans un grinder et mélanger jusqu’à ce que tout soit bien émietté mais pas en poudre.
Les têtes ou les trichomes/hash utilisés devront être tenus glacés pour cette préparation. De même, l’éthanol à utiliser devrait aussi être glacé au long du processus.
Beaucoup de gens utilisent de l’Everclear ** qui s’élève à 80% d’éthanol. L’Everclear ** n’a pas de goût. Un autre choix serait par exemple du rhum 151 *** bacardi , Il s’agit d’un liquide ambré qui est composé de 75% d’éthanol et a un goût sucré. Une de nos écrivains soignant n’utilise rien d’autre que le brandy Korbel parce qu’elle aime le goût. D’autres utilisent des vodka russe glacées. Ces spiritueux sont 40% à 50% d’éthanol. Certains patients trouvent que les éthanols comme l’Everclear ** et le rhum 151 *** brûlent trop sous la langue. Si la brûlure est une préoccupation, envisagez une vodka à 40-50%.

Placer le cannabis, têtes grindées / petite manucure / hash congelé, avec de l’éthanol dans un bocal en verre, environ 50 cl d’éthanol pour 30 g de matière. Fermer hermétiquement le bocal et secouer vigoureusement pendant cinq minutes, puis mettre au congélateur. Agitez le mélange après quelques heures puis le remettre au congélateur. Continuer pendant une période de deux à trois jours.
Filtrer le mélange à froid avec par exemple un filtre à café.
Si vous avez utilisé de l’Everclear ** le concentré sera de vert pâle à or. Si vous avez utilisé du rhum 151 *** votre concentré sera jaune. Un concentré vert foncé signifie que la matière végétale est présente en excès. Cela ne signifie pas que le concentré ne sera pas puissant, juste un mauvais goût. Lorsque de l’Everclear ** est utilisé, des extraits d’arômes différents peuvent être ajoutés (vanille, framboise, etc.) Veillez à n’utiliser que quelques gouttes d’extrait d’arômes.

Méthode traditionnelle ou à chaud :

L’ancienne (et efficace) manière de faire des concentrés consiste à broyer la matière végétale sèche. La plupart des gens ne peuvent pas se permettre d’utiliser des têtes ou du hash, mais peut-être plus de la manucure, Si c’est le cas, c’est le chemin à suivre. L’usage de l’éthanol comme décrit ci-dessus dans les mêmes proportions. La principale différence est que dans cette préparation les matériaux sont gardés à température ambiante. La lumière doit être évitée.
Placer l’éthanol et le cannabis haché dans un grand pot en verre avec joint d’étanchéité. Secouer au moins une fois par jour. Placer le pot dans un sac en papier brun pour le protéger de la lumière. Le laisser dans un endroit tiède (près d’une fenêtre) pendant 30 à 60 jours. Le mélange deviendra vert très foncé.
Bien que cette méthode produise un concentré immonde en terme de goût, celui-ci demeure puissant. Il peut déranger certains estomacs fragiles. Il est recommandé de l’utiliser dans du jus de canneberge ou du café avec du sucre. Conserver le concentré dans un endroit sec et frais (un réfrigérateur ou un congélateur).

Teinture à base de glycérine :

Par Barron Leanne
.
Vous aurez besoin d’utiliser de la glycérine végétale de qualité. La durée de conservation est plus courte que pour les concentrés à base d’alcool, mais la glycérine végétale a un goût sucré et rend le concentré plus agréable que celui à base d’alcool.
Mettre la quantité de cannabis que vous désirez. J’ai ajouté 60 g de cannabis grindé à 1 L de glycérine.

Placer le tout dans une mijoteuse à feu doux. Il ne faut surtout pas que le mélange entre en ébullition. Vous pouvez laisser le mélange comme ça pendant plusieurs heures.
Si vous n’avez pas de mijoteuse, vous pouvez placer les herbes dans un bocal scellé dans un endroit chaud et ensoleillé pour réaliser la même chose pendant 4 semaines. Certaines personnes font leur « concentré soleil » en un peu plus de 2 semaines. Je ne pense pas que ça soit assez long, surtout par temps froid. Certains les laissent au soleil pour un maximum de 12 semaines. Je n’ai jamais eu le besoin de les laisser si longtemps moi-même. Agitez chaque jour pour mélanger les herbes.

Lorsque vous êtes prêt, prenez une passoire pour extraire les débris de cannabis, le THC a été extrait et le concentré est prêt à l’emploi. La meilleure façon de le conserver est un flacon en verre ambré. L’écoulement du concentré de glycérine est beaucoup plus long que celui de l’alcool.

* Le 11-hydroxy-delta9-tetrahydrocannabinol, abrégé en 11-OH-THC, est le principal métabolite actif qui est formée dans le corps suite à la consommation de cannabis mais il ne produit pas nécessairement les mêmes effets que le THC.
Le 11-hydroxy-THC sera ensuite métabolisé au niveau du foie en 11-nor-9-carboxy-THC ou THC-COOH. Celui ci n’est pas psycho-actif, mais pourrait jouer un rôle dans les effets analgésiques et anti-inflammatoires du cannabis. (source wikipedia)

** Everclear : marque d’alcool rectifié de maïs, qui peut être achetée à 80° ou à 75°

*** rhum 151 : type de rhum ambré très concentré en éthanol (75% ex : 151 de bacardi)


Sources, auteurs

Jay R. Cavanaugh, Ph.D.
>>>Article original en anglais<<<

Traduction / Adaptation française : Hazuki / Luke le 12/03/11

Lien externe (en anglais) :


9 commentaires

Messagede JahKiller » 16/10/2012 16:04

Yep!

Petit retour d'expérience sur la recette proposée plus haut par mémé: TERRIBLE!
Je n'avais jamais eu d’expérience d'ingestion, à l'exception de malabar cannabique lorsque j'étais ado (malabar + un bout de shit), mais là je suis in love.

Teinture faite il y a quelques mois avec de la northern light fem de chez sensi, je n'osais pas vraiment essayer par peur de pas gérer la montée, mais ça passe tout seul et moi qui ne fume quasiment plus depuis 1 ans 1/2, je suis bien satisfait. :mrgreen:

Limite, je prendrais presque ma fiole avec moi au boulot ^^, so easy!

héhé, voila pour ma petite tranche de vie perso!

@+
Avatar de l’utilisateur
CannaWaynaute

Messagede negura » 08/07/2012 11:11

Salut,


Il n'y a qu'une chose a savoir, et à hurler à la populasse : Il n'y a pas besoin de recettes de cuisines spécialement pour le cannabis, n'importe quelle recette "normale" peut être adaptée en toute simplicité (pour peu qu'il y ai du beurre ou du lait dedans) ;-)

Par contre on dérive du sujet, je vous invite donc à poursuivre la discussion "bon appétit bien sur" sur ce topic : cuisine-psychoactive/les-cuisines-de-cannaway-t341.html


++
Avatar de l’utilisateur
Modérateur

Messagede 837dub » 08/07/2012 10:10

Salut tout le monde !

Je fais partie de ses jeunes cultivateurs qui manucure et qui balance tout :???: quel c... :evil:

je trouve ce topic exéllent je savais pas qu'il y avait autant de chose pour s'éclater sans ce tuer les poumons :geek: Merci je vais me lancer dans la patisserie :mrgreen:

super topic !
Avatar de l’utilisateur
Contributeur

Messagede autoprod » 08/07/2012 9:09

salut

très bonne idées

un petit livre de recette serais le bienvenus, surtout quand on voit que la plupart des jeunes grower jettent leur manucure à la poubelle... quel gachis !!!

j'vais appeler mamie voir si elle à pas une recette ou deux de gateau à la weed ... ok :jesors-porte:
Avatar de l’utilisateur
CannaWaynaute

Messagede riton7 » 07/07/2012 7:07

Salut la compagnie.
Je ne suis pas un expert culinaire, mais disons que j'aime bien mettre la main à la pâte et tester de nouvelles recettes.
Cela fait peu de temps que je m intéresse à l ingestion plutôt que la combustion pour le canna. En effet c'est un des meilleur moyen d'en tirer tout les effets bénéfiques sans se dégommer les poumons.


Ce que j'ai essayé :
-lait de canna avec une touche de rhum ambré
-beurre de Marrakech

Les principes à savoir:
Pour extraire le THC il faut de la matière grasse (beurre, lait non écrémé,...) ou de l alcool
Aussi il ne faut pas chauffer lors de l'extraction du thc au délais de 60-65°C

J'ai un ami pâtissier, qui maîtrise forcément la chimie culinaire, je vais voir avec lui pour se faire des petit recettes sympathiques.
Ça serai cool de monter un petit topic de recettes de gâteaux, confiseries, boissons et autres plats à base de weed.
Avatar de l’utilisateur
CannaWaynaute

Messagede Ruderalix » 06/07/2012 22:10

ruderalix vs salue

:rasta-smoke: Moi je fais ma teinture mère avc de l'alcool 90% (pharmacie) et du miel de BHO .
j'ai mis quelques ml d'alcool et du miel, ensuite je secoue un peu.
A chaque fois que je me fais du BHO (miel+budder) et bien j'en mets un peu a chaque fois dans ma fiole. Je fais souvent du budder , c'est le plus efficace en puissance et donc effect :lol:
Au bout d'un moment la teinture sera bien concentré :lol:
DSC04870.JPG
DSC04865.JPG
DSC04863.JPG
DSC04866.JPG


J'espère me faire un anti douleur efficace (canal carpien, polyarthrite) , je dois juste continuer a me budder le cerveau pour pouvoir remplir ma fiole :jumpyellow:

Ma contribution...

A+
Avatar de l’utilisateur
CannaWaynaute

Messagede Luke » 11/04/2011 9:09

Yep,

Astaroth a écrit:Merci à Hazuki et Luke pour cette traduction :clap:


C'est surtout hazuki qu'il faut remercier pour la recherche et la traduction de base. Je n'ai fait que modifier certaines tournures :wink:
Avatar de l’utilisateur
Cannabicien

Messagede Anonyme » 13/03/2011 20:08

photos et peut-être vidéo home made à venir.
o/
Avatar de l’utilisateur
» Sujet de discussion